Evènements

ICI 2014, la Cote d’Ivoire va t’elle vers un second miracle économique

17/02/14 11:24

ici2014Les lampions se sont éteints  sur la quatrième édition du Forum Investir en Côte d’Ivoire

2014, tenu à Sofitel Abidjan hôtel Ivoire, du 29 janvier au 1er février 2014, avec pour thème : « Le secteur privé, levier d’une intégration régionale réussie, moteur de croissance pour la Côte d’Ivoire » en présence du Premier Ministre , Ministre de l’Economie Mr Daniel Kablan Ducan mais aussi en présence des personnalités de haut rang, parmi lesquelles, Mohamed Namadi Sambo, Vice-président du Nigéria, le Premier ministre du Burkina Faso, Beyon Luc Adolphe Tiao, Christine Lagarde, directeur général du Fonds Monétaire International (intervenue par vidéoconférence), Donald Kaberuka, président de la Banque Africaine de Développement, Makhtar Diop, Vice-président de la Banque Mondiale pour la région Afrique, Jean-Philippe Prosper , vice-président Afrique sub-saharienne, Amérique Latine et Caraïbes de la Société financière internationale (Sfi).

Se sont 103 pays, près de 3700 investisseurs,  près de 443 milliards de FCFA d’intentions d’investissements au terme de trois jours du forum Investir en Côte d’Ivoire (ICI 2014) qui ont été enregistrés et ce montant sera investi comme suite avec près de 163 milliards de FCFA d’investissement pour le secteur privé et 280 milliards de FCFA pour le secteur public avec 84% de  taux de satisfaction chez les participants.

Devant ce bilan plus que satisfaisant comme la dit le Premier ministre Ivoirien, Daniel

Kablan Dunkan, lors de la   conférence de presse de clôture, mais   il est important de

s’arrêter et chercher à comprendre l’exception Ivoirienne, il  faut souligner que le Forum investir a connu un arrêt de plus de 15 ans à causes des différentes crisses qui ont secoué le pays.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer pourquoi la Côte d’Ivoire reste une destination prisée pour les investisseurs, se sont entre autre :

---D’énormes potentialités Naturelles et Humaines ; en  effet avec une population de près 22 millions d’habitants, un revenu national brut par habitant de plus 1700 dollars, des infrastructures unique en Afrique de l’Ouest, premier  producteur de cacao, une industrie agro alimentaire en plein  essor, et une économie diversifiée, la côte d’ivoire se présente comme la première économie de l’espace UEMOA dont elle en représente plus de 40 % du PIB .

Grace à sa position géographique et ses deux ports elle est la porte d’entrée des pays de linter land avec un marché de plus 300 millions d’habitants aussi au niveau de la CEDEAO la côte d’ivoire représente la deuxième économie.

---Retour à un climat d’affaire propice et un environnement  des affaires assaini ; depuis la fin de la crise poste électorale les autorités se sont évertués à  créer les conditions d’un état de droit mais aussi à trouver des mécanismes pour assainir le milieu des affaires.

Ainsi la mise en place d’un guichet unique au centre de promotion de l’investissent en Côte d’Ivoire (CEPICI) qui permet de réduire le délai de  création d’entreprise à 48 heures au lieu de 32 jours ; la création d’un tribunal spéciale de commerce, les assises du notariat ressemant  tenues à Bassam où les notaires  Ivoiriens ont pris l’engagement  d’exercer leur métier  selon les règles de leur corporation pour le bien être de leurs clients, la création d’une Autorité Nationale de Régulation des marchés Publiques (ANRMP) pour assainir les modes de gestion et d’attributions des marchés publiques, l’initiation des campagnes de lutte contre la corruption et l’adoption du nouveau code des investissements sont des actions prises par les autorités Ivoiriennes pour encourager l’arrivée des investisseurs.

---La promotion des entreprises de pointes, et de l’Agro-bisness ; le Président Ouattara dans la première étape de sa vision de l’émergence  fait la part belle au secteur secondaire et  tertiaire qui ont respectivement fait une hausse 19,2% et 13,5% par rapport a l’année 2012, c’est deux secteurs ont véritablement Boosté l’économie.

Pays essentiellement agricole la Côte d’Ivoire a décidé de transformer ses productions agricoles  sur son sol ce qui sera une valeur ajoutée pour son économie ; et ce qui explique le  choix  du  thème  AGRO-BUSINESS :  comment  accélérer  la  transformation  lors    de  la conférence plénière qui s’est ténue le jeudi 30 janvier au cours du forum ici 2014.

---Accent mis sur l’éducation et la formation de la jeunesse ; dès sa prise de fonction, le Président Alassane Ouattara a fait de sa priorité l’éducation et la formation de la jeunesse

, en témoigne la réhabilitation des universités sur tout l’étendue  du pays mais aussi par l’introduction de systèmes révolutionnaires de formation (LMD),   l’accès   aux  nouvelles technologies   de l’informations et   cela c’est matérialisé par l’autorisation d’exercer accordée au groupe YooMee leader dans le domaine de  l’internet,  fournisseur d’accès internet qui propose un service haut débit à moindre coût et qui a fait ses preuves au Cameroun en offrant un service de qualité  mais aussi en équipant les universités et lycées du Cameroun chose qu’ils ont l’intension de rééditer en Côte d’Ivoire.

103 pays, près de 3700 investisseurs près de 443 milliards de FCFA d’intentions d’investissements, 280 milliards FCFA pour les projets privés ; 163 milliards FCFA pour les projets public et privé, soutien du FMI,  de la Banque Mondiale, de la communauté internationale pour aider la côte d’ivoire à amorcer le train du développement, retour de la BAD, sont des éléments qui peuvent nous permettre   de dire que la ‘’Côte d’Ivoire is back’’, mais nul ne doute que sans paix aucune nation ne peut se développer  c’est pour cela que nous saluons le discours du président (FPI)  Affi  N’ Guessan lors de sa visite au forum :’’ la classe politique ivoirienne est déterminée à tout faire pour que la Côte d’Ivoire aille de l’avant, qu’elle ne retombe plus dans la crise, qu’elle consolide la paix, la réconciliation et que l’économie puisse s’appuyer sur un environnement politique assaini.’’ Mais le mérite revient   à un homme qui a compris que la paix est le seul   gage d’un développement durable et qui ne ménage aucun effort pour  décrisper la situation socio politique au travers les rencontres avec l’opposition mais aussi   par la libération des prisonniers politiques.

SEI BRICE Diaspo.Tv